Encaisser ou endosser un chèque : quelles différences ?

signer un chèque

Chèque bancaire, chèque de banque, chèque barré, chèque encaissé… Tous ces termes gravitent autour d’un petit bout de papier bien connu : le chèque. En effet, vous ne le savez peut-être pas, mais encaisser un chèque et endosser un chèque ne sont pas des synonymes ! Il s’agit en réalité de pratiques bien distinctes. Voici un petit récapitulatif qui vous permettra de mieux appréhender ces différents termes et de savoir comment encaisser ou endosser correctement un chèque.

Encaisser et endosser un chèque : deux notions bien différentes

Vous ne le savez peut-être pas, mais « encaisser un chèque » ne veut pas dire la même chose que « endosser un chèque ».

En effet, une personne encaisse un chèque lorsqu’elle le dépose sur son compte pour recevoir le montant fixé sur ce dernier. On dit alors que la personne encaisse ou acquitte le chèque (car la signature est obligatoire). Ainsi, comme vous l’aurez compris, lorsqu’on encaisse un chèque pour son compte, on ne l’endosse pas.

Endosser un chèque est bien possible. Le chèque doit également être signé au dos. Cependant, ce chèque en question est obligatoirement un chèque « non barré ». Un chèque barré ne peut pas être endossé. Endosser un chèque signifie encaisser un chèque qui est à l’ordre « d’une autre personne » ou « le transmettre à une tierce personne ». Dans ce cas, il faudra indiquer au dos la mention suivante : « Endossé à l’ordre de… ». Cependant, un autre cas est possible. En effet, il faut aussi savoir que la désignation d’un bénéficiaire n’est pas obligatoire. Dans ce cas, le chèque peut être encaissé par le porteur. De nos jours, ce type de chèque a presque disparu. Il est donc très rare de transférer la propriété d’un chèque à un autre bénéficiaire à notre époque.

Chèque barré et chèque non barré

Ainsi, endosser un chèque n’est possible que si ce dernier n’est pas barré. Cependant, comme nous l’avons abordé, les chèques non barrés sont aujourd’hui de plus en plus rares. Comment reconnaître un chèque non barré ? Il s’agit tout simplement d’un chèque qui ne possède pas les deux petites barres parallèles imprimées au niveau du montant. Si ces lignes sont absentes, il s’agit bien d’un chèque non barré qui pourra être endossé. Ce type de chèque permet de réclamer le montant en espèces directement auprès de la banque émettrice.

Ce chèque s’oppose ainsi au chèque barré, dit chèque classique. Deux traits parallèles sont imprimés sur ce dernier, en biais, dans le coin gauche. Ce chèque ne peut être encaissé que par un seul bénéficiaire qui dispose déjà d’un compte bancaire.

Comment encaisser un chèque ?

De façon générale, il est donc très rare d’endosser un chèque. Encaisser un chèque barré est une pratique bien plus courante.

Pour encaisser correctement un chèque, le bénéficiaire doit suivre certaines étapes.

Tout d’abord, le bénéficiaire doit s’assurer que le chèque a bien été rempli. Ainsi, pour rappel, voici les éléments qui doivent figurer sur le chèque :

  • La somme inscrite en chiffres
  • La somme inscrite en lettres
  • L’ordre (le bénéficiaire)
  • La date
  • Le lieu de la signature du chèque
  • La signature de l’émetteur

Dans un second temps, le bénéficiaire devra le déposer dans son établissement bancaire pour recevoir l’argent sur son compte. Mais le rôle du bénéficiaire ne s’arrête pas là. En effet, pour être encaissé, le chèque doit être acquitté. Ce dernier doit donc apposer sa signature au dos. Ce n’est pas tout, le numéro de compte et la date doivent également être ajoutés. Vous vous demandez peut-être pourquoi cette signature est aussi importante ? Car la signature du bénéficiaire signifie que la personne qui a remis le chèque s’est bien acquittée de sa dette.

Enfin, il faudra également remplir le bordereau de remise de chèque avant de le glisser dans la caisse de dépôt.

Par ailleurs, il faut savoir qu’un chèque barré a une durée de validité limitée. En France métropolitaine, vous disposez de 1 an et de 8 jours pour présenter le chèque à votre établissement bancaire. Passé ce délai, votre chèque sera refusé et il faudra en demander un nouveau à l’émetteur. N’attendez donc pas la dernière minute pour encaisser votre chèque au risque de vous retrouver dans une situation délicate !

Comme vous l’aurez compris, dans la vie quotidienne il est bien plus fréquent “d’encaisser un chèque” que “d’endosser un chèque”. Ainsi, vous savez désormais que signer un chèque au dos ne signifie pas l’endosser mais simplement l’acquitter. Les banques sont souvent à l’origine de cette confusion. En effet, ce terme est devenu une expression courante. Les établissements bancaires, pourtant au fait de ces différences, continuent à employer ces expressions à tort et à travers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *